Le bonneteau bancaire

par gdblog  -  7 Février 2009, 22:18  -  #Menu

Selon Nicolas Sarkozy les aides accordées aux banques rapporteront 1,4 milliards aux français : «Cela n'a pas coûté un centime d'euros aux français, a ainsi martelé le président. Et cela rapportera 1,4 milliards d'intérêt, pour financer des mesures sociales».

Le président oublie de dire que, pour prêter de l'argent aux banques, l'Etat doit lui-même s'endetter, et donc payer des intérêts. Certes, il emprunte à un taux inférieur à celui auquel il reprête l'argent, mais l'opération finale est beaucoup moins profitable.

La multiplication de ces opérations va augmenter le risque pris par l'Etat, donc diminuer la confiance des investisseurs vis-à-vis des emprunts d'Etat, qui vont demander des taux plus importants.

Source : liberation.fr



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thierry Benquey 08/02/2009 08:56

Si Nicolas quitusais avait fait des miracles en tant que ministre, il en aurait surement fait en tant que président.
Amitié
Thierry