L'homme de Néanderthal n'aurait pas aimé les choux de Bruxelles

par gdblog  -  12 Août 2009, 19:47  -  #Menu

Selon des chercheurs espagnols, l'homme de Néanderthal avait un gène qui fait qu'il de devait pas aimer le phénylthiocarbamide, un composé chimique au goût amer présent par exemple dans les choux de Bruxelles.

"La perception de l'amer nous protège de l'ingestion de plantes toxiques", selon le CSIC (Conseil Supérieur des recherches scientifiques).

Cela signifie, toujours d'après le CSIC que "la perception gustative de l'amer est antérieure à la divergence de lignage" qui a séparé le Néanderthal de celui qui allait devenir l'homme moderne.

L'homme de Néanderthal et l'homme moderne ont un ancêtre commun mais ont divergé il y a environ 300 000 ans. Il est à noter que certains de nos contemporains possèdent ce gène et ont donc les choux de Bruxelles et autres brocolis en aversion.

Source : voila.fr

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
H
mdr ! moi j'aime beaucoup en plus ! les choux de bruxelles !!
Répondre
M
je confirme !!   :-)
Répondre
D
Bonjour GdBlog,         Je comprends mieux pourquoi tant de gens ont des difficultés face aux choux de Bruxelles.       Notre ancêtre, "le néanderthalien", nous a laissé un petit problème pour digérer ces légumes qui sentent si mauvais pendant la cuisson.       Amitiés.       dédé.
Répondre
O
Je ne sais pas si cela va faire progresser la science/histoire, mais ca aura au moins eu le mérite de me faire rire ;) merci
Répondre
M
Haaa c'est donc pour ça Grand merci pour cette info qui va excuser bien des pauvres enfants à la cantine!!
Répondre