Deux nouveaux fichiers de police crées : les mineurs de 13 et 16 ans peuvent y être inscrits

par gdblog  -  18 Octobre 2009, 11:21  -  #Menu

Deux nouvelles "bases de données" de police, l'une sur la "prévention des atteintes à la sécurité publique" l'autre pour "les enquêtes administratives liées à la sécurité publique", viennent de voir le jour, selon des décrets publiés dimanche 18 octobre au Journal officiel.

La première de ces "bases de données" destinée à prévenir les atteintes à la sécurité publique "est ciblée sur les bandes, les hooligans et les groupuscules", a souligné dimanche le ministère de l'intérieur auprès de l'AFP.
La seconde, relative aux "enquêtes administratives liées à la sécurité publique" contiendra des données sur les personnes postulant un emploi dans la police, la gendarmerie ou dans des sites sensibles (aéroports, centrales nucléaires...).

Les mineurs peuvent être inscrits dans la première "base de données" dès 13 ans, et à partir de 16 ans dans la seconde.

Source : leMonde.fr

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
R

Dis, fais nous un truc sur la jurisprudence Ponce-Pilate, qu'a utilisée le Procureur au procés Clearstream


Répondre
A

Ne soyons pas dupes : nous sommes fichés depuis un moment déjà, la Sécu par exemple, on connaît tout sur tous, depuis nos premières dents jusqu'à nos dernières hémorroïdes ! Et internet ça ne nous
"flique" pas peut-être ? Vos banques, nos banques connaissent également nos préférences alimentaires, nos moindres revenus et dépenses. Et tout à coup on s'indigne ? Fallait pas foutre le doigt
dans l'engrenage.

Bonne journée : BIG BROTHER nous protège.


Répondre
D

Bonjour GdBlog,

     Et pourquoi ne pas ficher les bébés à leur naissance...pour la traçabilité, comme pour le bétail.
    Si çà continue, bientôt les casiers judiciaires seront déjà bien remplis, avant que l'enfant ne soit sevré de son biberon.
    Amitiés.
    dédé.


Répondre
R

Jean SARKOZY? Il est dépassé par lui-même! Ne pas ficher, ce serait mieux, mais comment faire pour éviter ce que nous vivons au jour le jour?


Répondre
R

Y a quand même un problême qui dépasse largement Jean SARKOZY, le pauvre! Ne pas ficher, ce serait mieux, mais comment faire pour éviter ce que nous voyons, vivons au jour le jour?


Répondre