Le sénat renonce à une prime exceptionnelle pour les sénateurs

par GdBlog  -  12 Juillet 2011, 20:41  -  #Menu

La prime de 3 531,61 euros qui avait été attribuée aux sénateurs au titre "d'un rattrapage exceptionnel sur un complément d'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) versé en une seule fois fin juin" est finalement annulée par les questeurs du sénat saisis en conseil par Gérard Larcher, le président.

Les sénateurs touchent une indemnité de base mensuelle de 5 514,68 euros bruts, à laquelle s'ajoute une indemnité de résidence de 165,44 euros plus une indemnité de fonction de 1 420,03 euros, soit 7 100 euros brut au total.

A cette somme s'ajoute l'IRFM, d'un montant de 6 240,18 euros par mois au 1er mai 2011, destinée à "faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice du mandat".

Source : leMonde.fr

 

primeSenateursKO.png

 

Siestevérifiée sur   logo-Le-Post.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
H


Merci de m'avoir fait rigoler.



Répondre
G


Merci beaucoup!! 



M


Pendant ce temps, les jeunes générations ne trouvent pas de quoi vivre dignement !


Faut juste pas chercher à comprendre ce monde de fou.



Répondre
G


A partir d'un certains seuil de rentrée mensuelle d'argent, ces gens ne se rendent pas compte de la précarité dans laquelle beaucoup se trouvent ...



M


VIVE GDBLOG !



Répondre
G


Merci! :o)



D


Bonjour GdBlog,

        C'est une honte de verser une prime à des sénateurs souvent absents physiquement, ou dans un état d'hibernation totale.
        Heureusement, la raison a voulu que le sénat renonce à cette prime que je trouve exagérée et non méritée.
        Bonne vacances.
        Amitiés.
        dédé.



Répondre
G


Merci pour les vacances qui furent très bonnes!! :o)


Cette prime est le haut de l'iceberg, les sénateurs et députés ont trop d'avantages qui passent mal en période de crise ...


A bientôt,



T


Déjà que certains sucrent les fraises ! Gaffe au diabète ! :~)))



Répondre
G


bah, ... d'ici demain ils auront oublié. A cet âge, on oublie vite - à défaut de marcher rapidement - :o)