Renault : affaire d'escroquerie et non d'espionnage ? C'est vexant!

par gdblog  -  13 Mars 2011, 18:04  -  #Menu

Un des responsables de la sécurité du groupe automobile a été déféré ce dimanche au parquet de Paris dans le cadre d'une enquête pour «escroquerie en bande organisée». Un proche de Carlos Ghosn a été placé en garde-à-vue samedi puis relâché.

 

Les cadres de la sécurité impliqués ont jusqu'à présent refusé de révéler le nom de l'informateur à l'origine des accusations d'espionnage contre 250 000 euros.

 

Source : leFigaro.fr

 

 

affaireRenault.png

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M


J'adore les p'tits yeux du dessin !!



Répondre
G


Merci :o)


Mais on n'adore que D...



M


bien vu!


tout l'monde en parle...


qu'est-ce qu'il faut pas faire...


j'espère qu'ils ont bien négocié leur départ pour la pub que ça fait...



Répondre
G


Merci! :o)


Ils en sont maintenant à négocier leur retour ... ils devraient se reconvertir dans la négociation, c'est une domaine d'avenir



T


Comme dirait Brice, ils se sont bien plantés chez Renault! De quoi ils vont avoir l'air avec les trois cadres virés!



Répondre
G


Et un mur sans cadres, c'est triste ...



T


:~))))


 


C'est vrai, ça ! Pourquoi les espions ne s'intéressent-ils pas à leur prototype de voiture électrique avec une autonomie de 150 km ? Qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce qu'il faut un
semi-remorque pour tirer les 150 km de rallonge électrique !



Répondre
G


Oui, mais un semi-remorque électrique!! Et donc ... nucléaire :o)