Retraite, pénibilité du travail : qui décide de l'usure du salarié ?

par gdblog  -  16 Juin 2010, 21:53  -  #Menu

retraiteUsureTravail.png

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
D


Bonjour GdBlog,

   Le taux d'usure du malheureux travailleur écourte son espérance de vie.
   Ainsi, il bénéficiera de sa retraite, pendant une période plus courte.
   Les économies réalisées ne seront pas négligeables, alors que nos ministres cumuleront retraite et petits boulots inutiles et bien rémunérés, sans aucun scrupule.
   Amitiés.
   dédé.



Répondre
G


Il n'est logiquement pas possible que de telles inégalités puissent continuer ainsi dans une démocratie. ca risque d'exploser ... et peut-être pas dans le bon sens
au final.


A bientôt,



H


Vous avez raison. Il faut protester. Ca a commencé avec ce povcon de F.Lefèbvre


qui proclamait qu'il fallait mettre au boulot vieux et malades.


En ce qui me concerne, j'ai vu mourir des proches vers 65 ans, usés. Et à 57 ans, je me sentais de trop dans mon entreprise. Heureusement, j'ai pu partir. Quelle heureuse tranche de vie j'ai eue
alors! Cours de dessin, d'allemand, randonnées vélo. Et le bonheur d'avoir pu échapper à une situation humiliante que je voyais venir L'analyse purement comptable du problème est honteuse et
médiocre.



Répondre
G


Merci. Votre commentaire résume bien tout le problème : à partir d'un certain âge les entreprises ne considèrent plus leurs "ressources" humaines. Et on voudrait
faire croire que la prise en compte de l'usure avérée au cas par cas est une avancée alors qu'humainement il vaut quand même mieux partir avant
d'être usé ...



R


Il y en a un, il n'est pas grand, il n'a pas l'âge de la retraite, mais il est déjà très, très usé! Je propose que, dans ce cas, on le mette à la retraite d'office. Si vous êtes d'accord, il
s'appelle N.......................Y!



Répondre
G


oui, et sur sa carte de pot de départ il risque d'avoir beaucoup de "cass toi pov c...". J'y mettrai peut-être même un p'tit dessin pour la peine tiens!



M


bien vu!


alors qu'avec un point de cotis en sus on eût fait mieux...


de l'avis et accord de tous les syndicats d'ailleurs si j'ai bien suivi...


c'est n'imp



Répondre
G


merci. Et tout cela juste avant l'été .... le calendrier a de ces hasards ...



T


Pas le salarié bien entendu. Lui , il s'agit de l'user jusqu'à le rendre inutilisable, ce qui présente pour avantage : un temps de paiement de la retraite réduit proportionnellement au taux
d'usure. Tiens taux d'usure ca ne te fais penser à rien. Sourire mauvais.


Amitiié et belle journée. Thierry



Répondre
G


Le salarié est une ressource comme la matière première en est une. D'ailleurs dans nos belles entreprises (françaises en tout cas), on a des services de gestion des
"ressources" humaines ... cela résume tout.


A bientôt,